Désireux de faire des TIC (technologies de l’information et de la communication) un des piliers de la nouvelle économie mauricienne, l’État a publié en novembre 2018 un document baptisé « Digital Mauritius 2030 » qui est la feuille de route de cette transition numérique. Il s’agit d’un défi de taille pour Maurice, la difficulté étant de bien cerner les priorités et d’éviter la précipitation dans un secteur en constante mutation où blockchain, intelligence artificielle, cloud et cryptomonnaies sont déjà des réalités incontournables.
La quatrième édition du Forum des Afriques(s), organisée par L’Éco austral en partenariat avec le groupe AXYS, s’est tenue le 13 septembre au Caudan Arts Center, à Port-Louis. Lors de cette table ronde, dix entreprises mauriciennes ont échangé leurs expériences sur le thème du développement industriel en Afrique.
À 41 ans, Julien Glannes peut se vanter d’être dans de beaux draps. Directeur général du Hennessy Park Hotel, ce professionnel français de l’hôtellerie a trouvé moyen de cultiver deux passions en s’installant à Maurice, celle du service haut de gamme et celle de l’art contemporain. L’une n’allant pas sans l’autre, estime-t-il.

Les Burj CEO Awards et le Burj Business Summit auront lieu du 30 octobre au 1er novembre à l’hôtel Sugar Beach, à Flic-en-Flac. Il s’agit de la rencontre annuelle d’environ 300 membres des différents Burj (burj signifie grand en arabe) CEO Clubs du monde qui comptent plus de 16 000 membres, dont des CEO, des hommes d’affaires et des diplomates. Au programme, des tables rondes autour de thématiques liées au business, la soirée de remise des prix le jeudi et une journée d’activités de détente le vendredi.

Malgré de fortes appréhensions de certains secteurs économiques, l’État mauricien a finalement ratifié l’accord sur la Zone de libre échange continentale africaine (Zleca). Avec cet accord, les opérateurs économiques mauriciens vont bénéficier d’opportunités d’accès préférentiels aux régions d’Afrique occidentale, centrale et septentrionale, soit un marché de 1,2 milliard de personnes, représentant un produit intérieur brut (PIB) de 2 500 milliards de dollars. 

L’Indienne Shashi Prabha remplacera à partir de novembre prochain son compatriote  Shyam Swaroop Asthana à la tête de la filiale mauricienne de la State Bank of India (SBI). La SBI Mauritius Ltd opère à la fois sur le marché domestique, avec 15 agences dont une à Rodrigues, et à l’international. Dans son exercice financier clôturé le 31 mars 2017, elle avait réalisé un produit net bancaire (PNB) équivalent à 23,2 millions d’euros et un bénéfice net de 8,7 millions d’euros. 

On dit souvent que le malheur des uns fait le bonheur des autres. C’est ce qu’on pourrait penser en considérant la décision de l’Association des compagnies aériennes africaines (The African Airlines Association - AFRAA) d’organiser, du 10 au 12 novembre, sa 51e assemblée générale à Maurice au lieu du Cameroun. La petite île de l’océan Indien avait déjà accueilli en mai dernier la huitième édition de l’Aviation Stake Holders Convention de l’AFRAA, une rencontre qui avait réuni pendant deux jours plus de 300 délégués d’Afrique et du monde.

Astrid Dalais et Guillaume Jauffret, de Move For Art, avaient dû suspendre l’organisation de leur festival de rue à Port-Louis en raison d’un manque de sponsors. Ils ont alors prospecté du côté de l’île voisine et ont pu décrocher les soutiens nécessaires 

La Flying Academy de l’Air Mauritius Institute a débuté ses activités le 16 août 2019 avec une formation débouchant sur une licence de pilote de ligne (ATPL) reconnue par l’Organisation de l’aviation civile internationale. Les cours comprennent une formation au sol à Maurice de 24 semaines et un entraînement au vol de 44 à 54 semaines en Afrique du Sud au sein de la Progress Flight Academy, soit un total de 20 mois. La formation à Maurice sera dispensée à Ébène. 

Le concessionnaire Bamyris Motors, filiale du groupe Bernard Hayot (GBH), originaire de Martinique et premier groupe de l’océan Indien, vient de lancer à Maurice la marque suédoise Volvo. Une marque premium qui vient en complément de Hyundai, carte reprise en juin 2018 et détenue auparavant par CFAO. En 2017, la marque coréenne totalisait 1 123 véhicules neufs vendus, ce qui représentait un peu plus de 10 % du marché. 

Pages