Courriel: 
journaliste@shorecuts.com
uid: 
10
Connaissez-vous les spécificités de votre marché cible? Êtes-vous compétitif à l'international? Activer les bon leviers et évitez les maladresses.
Parce que les eaux réunionnaises accueillent deux espèces de cétacés (la baleine à bosse et le grand dauphin de l’indo-pacifique), une équipe dédiée autour du « whale watching » (observation de baleines) sensibilise les amateurs à cette pratique pour assurer la quiétude des mammifères…
À proximité du chantier de la NRL pousse une espèce végétale endémique aux Mascareignes, le bois de paille-en-queue. Des moyens sont déployés pour la préserver.
Mayeul Dalleau, ingénieur et docteur en biologie marine, est formel : les récifs à hauteur de la Grande Chaloupe et de la baie de La Possession sont des habitats pour les tortues et l’impact du chantier sur l’environnement doit être compensé.
Vincent Mahamadaly est responsable des acquisitions de données et associé à l’entreprise d’ingénierie géographique Geolab. Son atout est d’être polyvalent : il est aussi pilote de drone et scaphandrier, ce qui en fait l’homme idéal pour l’acquisition de données !
Après des études qui démarrent à Sciences Po en passant par l’Angleterre et les Mines de Paris, Juliette Charles a décidé de revenir à La Réunion, sur l’île qui l’a vue grandir, en tant qu’ingénieure Environnement.
La sécurité est au cœur des préoccupations de la GTOI (Les Grands Travaux de l’Océan Indien). Cette rigueur s’applique à l’environnement. Des mesures intégrées dans le cadre du chantier de la Nouvelle Route du Littoral doivent permettre de réhabiliter ces sites.
Guillaume Danan, ingénieur diplômé de l’ESTP (École Spéciale de Travaux Publics), promotion 1995, a commencé sa carrière dans l’entreprise Spie Batignolles où il a notamment travaillé sur le métro du Caire puis chez Scetauroute sur les projets autoroutiers A89, A63 et A20. C’est en 2001 qu’il a rejoint Egis, filiale à 75 % de la CDC.
Biotope est un bureau d’étude en environnement, leader français et européen dans le secteur de l’ingénierie écologique : « Pour la NRL, nous travaillons avec la cellule environnement de la région, avec qui nous sommes tous les jours en contact », souligne son responsable
Certaines mesures environnementales vont se poursuivre bien au-delà de la livraison de la NRL. Les entreprises seront parties mais la cellule environnement de la région sera encore là !

Pages